En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer une navigation plus aisée et réaliser des statistiques de visites.

Le houblon sauvage

Humulus Lupulus, voici son nom... scientifique. En occitan il se nomme Aspargo sarvaigo ou encore Tantaravèl. Tiens, très commun avec l'asperge sauvage !

Tout d'abord, qu'est-ce que le houblon ?

C'est une plante herbacée vivace qui grimpe parfois à plus de 10 mètres  le long des arbres. Elle fait partie de la famille des Cannabaceae. Cette liane vivace s'entour autour de son support dans le sens horaire, en partant d'une grosse racine bien implantée, le rhizome. Il faut distinguer les plants mâles et femelles qui, pour ces derniers produisent des fleurs en cônes chargées en lupuline. Ce sont celles-ci qui nous intéressent.

Mais pourquoi ce nom commun avec l'asperge en Occitanie ?

Car le houblon se consomme différemment suivant la période de l'année. Au printemps, lorsqu'il sort de terre, la tête de chaque tige ressemble à s'y méprendre à une tête d'asperge. C'est cette dernière qui se déguste finement et apporte une saveur herbacée à vos plat. Voir une recette de Risotto de houblon sauvage.

Quoi d'autre avec le houblon sauvage ?

Bien sûr, la bière. Mais nous y reviendrons plus loin car il a bien d'autres vertus. On lui prêtes les propriétés suivantes :

  • sédatif,
  • facilite la digestion, en infusion de 10 à 15 grammes de cône dans une tasse d'eau bouillante.
  • fébrifuge,
  • soigne l'irritabilité,
  • il est aussi connu pour avoir un effet régulateur sur le système pileux, il réduit la chute de cheveux et il diminue l'excès de pilosité.
  • anaphrodisiaque
  • Traite les trouble de la ménopause en calmant les bouffées de chaleur.
  • Tonifie et répare les tissus abimés grâce à ces phytoestrogène.

Selon une vieille coutume du Nord, on intègre des fleurs de houblon dans les oreillers en vue de favoriser l'endormissement et d'atténuer la nervosité et l'anxiété.

De plus c'est une superbe plante d'ornement, facile à entretenir, qui vous permet d'ombrager vos terrasses l'été pour disparaître et laisser le soleil entrer l'hiver.

Ses longues tiges peuvent aussi être utilisées en vannerie sauvage.

Et alors... dans la bière ?

Ha... enfin le sujet qui nous intéresse ! 

Tout d'abord, une bière sans houblon s'appelle une cervoise. Du coup, cette cervoise a besoin de houblon pour devenir une bière. Grossomodo, c'est l'épice de la bière.

Le houblon, il en existe plus d'une centaine de variétés. Et oui, il y'a houblon et houblon, mais nous y reviendrons dans un futur post sur ce blog. Ce qui nous passionne à la brasserie des 3 martyrs c'est le coté terroir du houblon sauvage. Appelé vigne du nord, comme un cépage, en fonction de son terrain d'élevage, de l'ensoleillement et de tout les paramètres liés à son environnement, chaque houblon sauvage développe ses propriétés.

Qu'il soit amérisant ou aromatique, il trouve toujours son utilité.

Pour notre part, il devient aromatique dans la Modeste. Bière blonde brassée pur malt avec des fleurs de sureau et du houblon sauvage cueillis en bord de Thongues.

Chaque année, nous organisons un événement à Saint-Thibéry : La cueillette du houblon sauvage. Voici le lien pour cette année 2017 !

Derniers articles

Evénements

Décembre 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Connexion